Tag Archive: Voyages


Peut-être un fond musical d’ambiance pour accompagner votre lecture, c’est offert par moi. Cadeau.

Ils prolifèrent comme des champignons dans les aéroports et les gares à travers le monde. Les hôtels-capsules, une invention d’un Japon histrionique et saturé, se sont implantés dans des villes comme Londres, Amsterdam et New York, et aussi en Espagne. Et cette tendance qui a commencé par nécessité et d’esthétique troublante, est désormais un nouveau créneau porteur de design et de technologies de pointe.

Le premier bâtiment fut probablement le Nakagin Capsule Hotel Tower de Tokyo. Il a été conçu par l’architecte Kisho Kurokawa et son idée était que ces capsules étaient censées être démontables pour son entretien, chose qui n’est jamais arrivée depuis son inauguration en 1972.

Depuis Nakagin, le concept de la capsule, bien que controversé, s’est répandu sur les cinq continents. Il existe plus de 300 de ces hôtels au Japon. La plupart sont fréquentés par les employés & ouvriers qui en raison de leur niveau éthylique ont raté le dernier train. Aussi par les chômeurs qui les louent à l’année. Mais il y a aussi quelques très modernes High Tech super tendance, comme le 9 Hours à Kyoto, qui même aspirent à séduire les voyageurs du  monde entier. Malgré ces exceptions, la meilleure preuve qu’ils inspirent les hôtels du monde entier se trouve dans les grands aéroports internationaux.

Ces derniers sont conçus pour prévoir une sieste sur les vols de long cours, mais sans jamais cesser d’émuler des boîtes à sardines. En outre, les derniers hôtels capsules de dernière génération sont truffés de commodités: TV écran plat, Wifi haut débit, éclairage LED, réveil … Ce sont de micro chambres dotées de haute technologie et d’un design avant-gardiste.

Le meilleur exemple est la chaîne britannique d’hôtels Yotel. Regardez face à l’aéroport la prochaine fois que vous vous rendrez à Londres: les grandes lettres de néon n’échappent pas à l’attention. Aux hôtels Yotel on peut réserver sa chambre pour un minimum de 4 heures ».

Les cabines sont équipées de télévision, d’Internet en Wifi et d’un service de chambre, avec collations, cafés et thés et des prestations 24 heures sur 24. Il existe différentes tailles, mais la cabine standard, de 7 m² coûte 27 livres (environ 33 euros) pour une période de 8 heures. Bien que le Yotel soit avantageux dans les aéroports de Londres, sa succursale de Schiphol à Amsterdam, a de sérieux rivaux. L’un est le luxueux Hôtel Citizen au design remarquable et intelligent qui a réussi à faire de ses chambres d’authentiques oeuvres d’art.

SnoozeCube est un autre micro hôtel, cette fois à l’aéroport international de Dubaï, créé pour les passagers qui ont besoin d’intimité entre deux vols. Il dispose de 10 cabines connectées au système d’information de l’aéroport de sorte qu’aucun invité ne puisse rater son avion. Ils offrent un plus sur les autres hôtels, leurs chambres sont insonorisées pour une meilleure garantie de pouvoir se reposer.

En plus des versions capsules dans les aéroports, ces chaînes ont témoigné d’une expérience fructueuse dans les milieux urbains, comme en atteste la succursale Yotel à Manhattan ou avec des établissements en diverses villes européennes comme américaines. Dans la même veine, on peut citer certains d’apparence semblable bien que d’échelle supérieure tels que l’Hôtel Tubo au Mexique ou encore le Hi Matic de Paris réputé mondialement pour son design intérieur naïf aux couleurs acidulées.

Un détail qui à mon avis fait défaut pour compléter l’idée progressiste de ces structures d’appoint, serait peut-être par exemple d’en prévoir un nombre adéquat et à coût social pour l’hébergement des sans-abris en galère de revenus et d’habitat que la société bourgeoise et la Police chassent en permanence, quand ce n’est du regard, alors militairement, et qui se réfugient pour les plus organisés dans des camions, mais souvent dans des parkings et des jardins publics. Ce qui ne peut m’empêcher de me faire penser à ce SDF américain au courant de Décembre 2012 qui parce qu’il jouait de temps à autres à la loterie, s’est vu gagner pour la première fois de sa vie, après un pénible vagabondage de 40 longues années de désert, enfin une grosse somme qui le délivrerait de son chemin de croix, celle de 350 millions de $. Au détail près qu’il est mort la veille de toucher cet argent, d’une crise cardiaque à cause du terrible froid hivernal. Eryc.

In vélo veritas.

Peut-être un fond musical d’ambiance pour accompagner votre lecture, c’est offert par moi. Cadeau.

Avec cet hiver qui pour nombre d’entre nous referme doucement ses portes sur nos sages vélos rangés le temps d’une saison, j’avais envie de poser un regard nostalgique & attendri sur nos attachants destriers qui si fidèlement accompagnent nos humbles vies. Pour nous ils nous libèrent, pour nous ils nous ouvrent les chemins, ils allègent nos efforts, écourtent les distances, rapprochent les humains et nous rendent notre mère Nature. Ils sont nos Muses et nos Naïades. Tantôt complice, tantôt témoin, jamais objet dans l’Histoire nous a été plus précieux que notre vélo.

Hibernation de vélos.

A cette pièce unique en son genre et vibrante de vie, à ce divin croisement d’objet d’art et de culture qui tient du merveilleux, j’ai voulu lui adresser un chaleureux hommage pour lui montrer que nul d’entre nous jamais ne l’oublie. Qu’aux premiers rayons de soleil Printanier, tels des princes penchés sur notre belle endormie, d’un baiser le réveillerons de son sommeil hivernal braver de nouvelles aventures, humer le fond des airs, sillonner les routes, dévaler les chemins et gagner les horizons.

Promenade à vélo par beau temps.

Parce que le vélo est avant tout alliance du commode au sensuel:

Cette vélotitude, j’ai choisi de l’exprimer en cette occasion sous 3 angles plutôt rares, originaux, en invoquant l’iconographie du vélo dans le temps, et plus exactement le vélo par l’affiche de Pub. Avec un accent mis majoritairement sur le style Vintage. En préambule, ceci d’extrêmement rare pour ne pas dire un scoop, ces photos inédites d’une scène que j’ai beaucoup aimée, le défilé de mode de vélos, une exclue Erycproject.

Défilé de mode de vélos 1. Exclu erycproject.

Défilé de mode de vélos 2.

Un défilé de mode de vélos, c’est à mon sens le plus glamour aveu de subjugation qu’on puisse faire à un vélo. Il est porté aux confins du ravissement et de l’élégance parmi les symboles les plus courtisés. C’est la célébration, la révérence aux années de méticuleux travail coûté à son orfèvre dans sa lente et passionnelle manufacture menée avec un amour infini, une compétence sublimée et une patience en or.

Défilé de vélos 3.

Défilé de vélos 4.

Défilé de vélos 5.

Place à présent aux affiches Vintage du siècle dernier. J'en ai parcouru des centaines et il m'a fallu trier, j'ai donc fait un choix.

Affiche.

Et enfin cette dernière affiche cyclophile de la série des verticales, avec un rapport que secondaire aux vélos mais une tout de même assez jolie malgré tout.

De suite, la transition entre les verticales & les horizontales, avec cette paire de contemporaines.

Je sais, elles ne sont pas Vintage, c’est le Mal, mais je n’ai pas pu résister à la tentation.

Comme promis, on accueille maintenant la série des horizontales.

Chose promise, chose dûe, voici la plus jolie des horizontales en mode Vintage:

J’espère que vous avez passé un agréable moment par cette aimable évasion en compagnie de cette sélection d’affiches qui toutes à leur manière louent la grandeur de nos vélos chéris. Je vous ai préparé quelques extras, ce sont les bonus comme il est coutume d’en trouver dans les DVD. Mon concept est de vous les ajouter à la suite, pour finir sur une touche d’humour fin et insolite.

Comme quoi, si lui transporte un frigidaire à vélo, on le peut tous. Et dans les bonus ultimes, je lève le voile sur un mystérieux secret, vous saurez désormais à quoi carburent nos amis les cyclistes Hollandais.

Voila, c’est l’heure de nous quitter. Je vous dis à bientôt pour mon prochain article qui, s’il est celui auquel je pense, sera politique et solennel. Alors on se sépare sur cette légère maxime Erycienne que je dis toujours:

« Deux roues de plus, c’est quatre roues de moins. »

Cette année comme les précédentes, nos élèves de BTS sont partis en stage dans des entreprises/administrations. L’une des filles vient de suivre la formation SANEF, et elle nous a ramené un Petit lexique franco-anglais, version septembre 2009, destiné à, je cite, ‘favoriser la communication avec la clientèle anglophone pouvant s’exprimer en anglais’, et qui est tout simplement hilarant. Il rappelle les méthodes d’apprentissage à l’ancienne, avec de la pseudo-phonétique mal foutue, car il compte ‘une aide à la prononciation’. Ainsi, dès la première page, nous apprenons que ‘ail‘ se prononce comme dans ‘paille‘, que ‘eil‘ se prononce comme dans ‘pareil‘, et que ‘ing‘ se prononce comme dans ‘bing‘.

Votre mission, si vous l’acceptez, consiste à essayer de deviner ce que l’auteur voulait dire:

Ouane

Tou

Sri

For

Failve

Sixe

Séveune

Eigte

Nailne

Tène

Feurste

Seconde (hum…)

Force

Fifce

Reste euréa (re-hum… bon ok, j’arrête avec mes « hum »)

Cole for helpe

Motoroué

Advénce

Arde chouldeur

Heurte

Treuck

Crédite carde

Rode

Dénegerousse (mdr)

You-toeurne

Rone aoute ofe pétrole

Brokeune donne

Wornigue lailtes

Tole stéchione (ènde aille woeurque fore édioukéchione)

Bailke

Flate tailleur

Bac eupe

Raounde-abaute

Motoroué departmeunte

Excite (mmmm baby)

Pétrole steilchione

Goudemorning Madème / Soeur

Motoroué departmeunte, cane ail help you ?

Ail spic very liteule inngliche (veri trou)

Ail donte understénde. Cane you ripite plise ?

Ail ouile dou wouate ise nécesséry

Plise, ouète ouane segonde, ail soeurtche zi ineforméchionne

Cinq you. Goudebail, si you soune

Ave euh goude tripe / Have euh nailce holideill

Ouère are you gowing ? Cane ail helpe you ?

Tèke excite nommeboeur…. , direkchione….

Ate raounde-abaute, tèke direkchione….

Dou euh you-toeurne ate ze nexte excite

Toeurne one ze rouailte / one ze lèfte ; go streilte

Ze nireste pétrole steilchione ise ate tène kilométerze

Ave you brokeune donne ?

Oude you lailke euh mécanique ? Ail ouile cole euh garèdge mécanique

Ave you rone aoute ofe pétrole ?

Plise riteurne tou yor véhicole ande souitche one yor wornigue lailtes

Ouile you paye cash or ouile yor crédite carde ? (en plus y’a des erreurs)

Ineserte yor crédite carde ine ze mechine, plize

Poute yor carde ine zi ozeur sailde

Tèke ze tikète, plise

Plise, cane you bac eupe yor véhicole ?

Plise, cane you advénce yor véhicole ?

Ail ouile cole euh time, ouitche euhrailve ine euh fiou minutes

Zère ise euh bac eupe bicose ofe ane accident / construcchione

Bi kèrefoule, ze rode ise sliperi

Voilà !! Ouf, j’ai mal à la tête. J’espère au moins que cela vous aura fait sourire … Allez, c’est l’heure de nous quitter mais vous prendriez bien un petit coup de musique pour la route. A bientôt pour une nouvelle aventure.

%d blogueurs aiment cette page :