Le comble pour un opticien. Effectivement, il est visiblement clair qu’en matière de pollution de l’environnement, il y en a un qui ne voit pas net, c’est Optic 2000. En 2013 il semble juste avoir 13 ans de retard sur les plans Ecologique et  Communicationnel, et tant au sens figuré dans sa macro-relation avec les écocitoyens qu’au sens propre dans sa micro-relation avec ses clients (surtout de Castres) dans ses points de vente. En bon publicitaire que je suis, je me fais donc un devoir plaisant de m’unir solidairement à un public que les acteurs de cette enseigne trompent et lèsent. Auparavant, la photo de l’agence Optic 2000 sujette à grosse polémique et par qui le contentieux est arrivé. La vendeuse incriminée est la ménopausée Mlle. Ghizlane Laaroussi Guyot, une Marocaine d’Oujda, une caricature d’incorrection facilement reconnaissable à son faciès ingrat de fouine.

J’en donne les coordonnées complètes afin que la France connaisse la délictuelle que vous pouvez prévenir ou blâmer dans la foulée, avant de répandre l’affaire sur tout l’héxagone via vos réseaux sociaux et vos blogs. Donc c’est l’Optic 2000 de la Route de Mazamet au Centre Commercial de Géant Casino à Castres – La pyramide du Siala (ZI du Siala) dont les contacts Téléphone, Fax & Mail sont respectivement 0563517346 puis 0563517342 & C02766@audioptic.net. Les présentations sont faîtes. Une amie journaliste au courant achèvera bientôt de traiter incisivement son cas à cette dame, en souvenir de ses faits & gestes.

Itinéraire d’une illusion d’Optic: En Pub il n’est pas rare d’entendre dire qu’à l’instar des yaourts au Bifidus, ce qui se fait à l’intérieur se voit à l’extérieur et tel le train n’arrivant pas seul qui peut en cacher un autre, si de loin une hôtesse d’Optic 2000 peut sembler correcte, de près c’est une autre paire de branches. La deuxième paire gratuite.

Mais focalisons-nous sur l’autre casus belli. En clair, c’est « Dis-moi comment tu traites un client, je te dirai comment tu traites la planète ». A cet Optic 2000 , à défaut d’amabilité commerciale & bienséante, la gérante psycho-frigide et mufle vous remet un sac pour ranger votre achat car dans son intelligence au développement relatif et rendue étroite par des lunettes ayant par trop serré son bulbe cervical, elle pense dans sa scopie aussi brillante qu’un soleil d’hiver à 18 heures, qu’elle agit correctement pour le bien commun. Intéressant quand on sait qu’elle est bien en peine d’agir correctement, pour commencer, ne serait-ce qu’avec un client …

Voici son sac encore plus fort que biodégradable puisque c’est nouveau, il est oxo-biodégradable. Tout un programme. Oxonium, je connais, c’est un ion cation qui porte une charge localisée sur un atome d’oxygène trivalent. La trivalence chez cette bougresse n’étant pas vraiment ce que je pourrais qualifier sa qualité prédominante, je m’interroge, je me sonde. Elle a sans doute voulu dire qu’elle était « biodésagréable« , ce qui pour une opticienne m’a … comment dire … , comme qui dirait sauté aux yeux.

Son sac en question, suffisant pour contenir un achat mais, j’en ai bien peur, insuffisant pour contenir son ânerie. Je le crains.

OPTIC_2000-140l

Si je ne vous l’ai pas rendu assez voyant vous me le dîtes. Non, c’est que je voulais être sûr que vous le voyez bien, je ne voudrais pas que vous soyez obligés de jeter votre argent par la fenêtre en achetant des lunettes chez Optic 2000 …

Alors, tout vent debout et sabre au clair je suis parti fendre le Net à la conquête d’explications sur le néologisme suscité.

google-lunettes

Pour tout éloge de ce concept décidément plus prompt à s’afficher sur des sacs qu’à faire ses preuves, je n’aurai trouvé que gloses perdues en conjectures et propos confus tous à même de m’habiter de perplexité. Seul le juge et partie Grossenique 2000 en vantait les mérites. Mais au terme de fructueuses recherches, il est apparu qu’ Optic 2000 souffre d’un strabisme dans la vision de cette réalité.

Plutôt que de vous lister des avantages de faussaire, prétendus et mensongers, je vais directement vous afficher ce tableau essentiel, si vous ne deviez que retenir cela.

Sans titre 2

En fait, contrairement aux élucubrations d’Optic 2000, ses sacs oxo-biodésagréables s’avèrent être pour la Nature et donc nos enfants le pire choix qui puisse être cauchemardé.

Sans titre

De plus en plus de voix s’élèvent pour souligner les problèmes que suscitent les sacs oxobiodégradables et mettre en doute leur véritable valeur ajoutée environnementale. Les oxobiodégradables ou polyoléfines additivés sont des plastiques contenant un agent oxydant (du dithiocarbamate de fer, du nickel, du manganèse ou du stéarate de nickel) pour favoriser la dégradation. Le National Advertising Division (NAD), organisme chargé d’évaluer la véracité de la publicité aux États-Unis, vient même de recommander à un producteur de sacs oxobiodégradables de cesser de diffuser certaines fausses affirmations concernant ces produits.

Récemment, le New York Times a renoncé à l’utilisation des sacs oxobiodégradables pour la distribution de ses journaux, optant pour l’utilisation de sacs contenant un haut pourcentage de matières recyclées.
Le débat sur la recyclabilité des sacs oxobiodégradables gagne également les centres de tri en France. On apprend en effet que ces derniers ne sont pas recyclables et qu’ils contaminent la chaîne de recyclage. Des appels ont même été lancés aux citoyens pour qu’ils jettent ces sacs dans les bacs à déchets voués à l’enfouissement.

En outre, certains points techniques demeurent obscurs. En effet, les additifs utilisés pour assurer la biodégradabilité des plastiques oxobiodégradables demeurent des secrets de fabrication. Ils sont peu ou pas biodégradables, mais plutôt « oxodégradables ». Cela signifie qu’on obtient une réduction du poids moléculaire avec fragmentation du matériau. Les premiers additifs utilisés contenaient des métaux lourds. Si ces derniers ont été abandonnés, les dithiocarbamates privilégiés aujourd’hui sont aussi toxiques. Actuellement, ces produits ne répondent donc ni aux normes ni aux logos sur la biodégradabilité des matériaux.

Optic de merde, les mamies ne lui disent pas merci.

Actuellement, la réglementation en la matière est largement incomplète, voire très laxiste. L’industrie du plastique a certes tenté d’améliorer la situation en créant une certification spéciale pour les sacs recyclables, afin de faciliter la prise de décision des consommateurs lorsque vient le temps de recycler un sac. Cependant, cette initiative s’avère insuffisante, il incombe au gouvernement de statuer sur le cas de ces nouveaux sacs « pseudos verts » et de créer le cadre réglementaire adéquat. En attendant, les consommateurs nagent en pleine confusion, ne sachant pas comment se débarrasser de ces sacs nuisibles; faut-il les mettre dans le bac de recyclage, les destiner au compostage ou les envoyer dans les sites d’enfouissement ? Seule chose sûre, on peut les mettre sur la tête de Ghizlaine Guyot pour la cacher.

Peut-être, le mieux serait encore de boycotter à la source les inconscientes et dangereuses enseignes Optic 2 merde qui promeuvent ces sacs à problèmes. Et quand pour Optic 2000 c’est flou, ce n’est pas flou pour Afflelou.

Optic de merdee

Pour boucler cette prose, je pourrais terminer cette lecture qui finit en s’achevant d’une fin finissante [ 😉 ] par un idoine conseil ô combien flamboyant de sagesse et qui vaut morale de La Fontaine:

à plus forte raison pour Optic dans le mile, ce que toute vendeuse de magasin de Castres et de Navarre devrait se graver au burin dans sa matière grise, à supposer qu’elle en ait, c’est qu’il y a deux catégories de clients pour lesquels pour rien au monde on ne doit ne fusse qu’une fois avoir l’envie, même hésitante, de prendre de haut. Ils ont tôt fait, la plume vive et acide, de couler l’intrigante par le fond, et avec elle sa société. Ou au choix, d’envoyer tout le monde à la concurrence.

Ce sont les journalistes et les publicitaires.

Eryc ( « Au pays des aveugles, le borgne est roi » ).

Goodies de l'article.

NB: Exprès parce que je n’oublie rien ni ne pardonne rien. Optic 2 merde se sont montrés cavaliers, alors je maintiens l’article en tête de liste, pour sa visibilité, histoire qu’il circule bien comme il faut. Mes stats me disent qu’il est énormément lu et partagé. Par conséquent, ne perdons pas la main. Je poursuivrai ma production d’articles que quand celui-ci aura atteint les 100.000 partages.

Par ailleurs je me dois de prévenir tous ce qui lisent cet article, même s’ils sont partout dans le monde (et même les actionnaires d’Optic 2 merde) qu’à la boutique de Castres citée, la décevante Ghizlane Guyot plus hâtive pour vous remettre un sac pollueur, fier symbole d’Optic 2 merde, elle ne vous donne en contre-partie aucun ticket de caisse pour vos achats, aucune facture, aucune preuve de votre paiement ni trace de votre acquisition. Authentique. Si bien que vous n’avez pas la moindre garantie de votre produit, aucune. Aucun moyen de réclamer ou de ramener vos produits (par la force des choses jetables) s’ils viennent à casser ou défaillir. Contrevenant ainsi de plein fouet ses obligations légales en Droit Civil de la Consommation. Evidemment, on peut forcément présumer aussi que la comptabilité d’Optic 2 merde est toute tronquée, fausse, du moins celle de Ghizlaine Guyot ce qui n’étonnerait plus personne, n’étant plus à cela près. Peut-être les services fiscaux devraient-ils y jeter un regard …