S’il est une espèce inutile et insalubre sans aucune tribune à avoir dans ce monde qui se passe totalement d’elle, c’est bien celle des Rappeurs. Ils sont le fond de la fosse à purin de l’Humanité. Les féministes de notre affligeante Gauche qui sont de tous les terrorismes et de toutes les oppressions (leur dernière en date: aboyer contre une affiche publicitaire dans les métros Toulousains montrant une femme déshabillée à qui on ne voit strictement rien), ne se sont curieusement jamais attaquées, paradoxalement, à la récente permission légale par le Maire de Toulouse Pierre Cohen, de vaquer seins entièrement nus et à l’air dans les piscines de la ville morose.

Alors que, pour le coup, mieux que dans une affiche de Pub, des filles et des femmes de Gauche par milliers s’exhibent aux yeux de tous dont les enfants, 9 mois par an, comme en atteste cette photo de la Dépêche du Maudit sur une nageuse de la piscine de Bellevue.

Photo d'une nageuse seins à l'air bien visibles dans une piscine de Toulouse. Dépêche du Maudit.

Une autre de leurs contradictions, et non des moindres, c’est qu’avec toutes les réserves à émettre sur le mépris outrancier des Rappeurs envers les femmes, les féministes ne trouvent là jamais rien à redire, ou plutôt n’osent rien redire. Preuve accablante s’il en était, de la légendaire lâcheté à géométrie variable de celles si connues pour ne hurler toujours qu’avec les louves (pas chiennes de garde pour rien), et seulement que quand cela les arrange. Car une féministe ne défend pas LA liberté, mais défend SA liberté au nom des autres (voir le mariage Gay), pas celle de la mannequin qui pose nue et cachée dans l’affiche du métro, ou pour être plus technique, celle du Directeur Artistique de l’Agence de Pub & de celui de la Régie d’Espace Pub qui fournissent au troisième Directeur, celui du Marketing de l’Annonceur Keep Cool le visuel de la sportive nue. Elles ne laissent pas à l’industrie, de liberté. Au contraire, elles la traquent. Leur écueil dans l’épineux problème, est qu’elles persécuteraient des personnes (les hommes qu’elles diabolisent) pour une adaptation de forme et jamais une de fond (et donc pour l’idée elle-même).

Une cruelle réalité est qu’elles n’ont attendu aucune Pub d’aucun « machiste » pour se ridiculiser elles-mêmes les premières, dans la rue, au vu et au su de tous, publiquement, chaque jour et sans Pub. Avec leurs tatouages gravés à vie dans leur peau comme des marques au fer des bétails dans la campagne, avec leur quincaillerie de piercings qui les changent en gruyères ambulants, leur obésité de fainéantes vaches brouteuses et la vulgarité confinée de leur parler ubuesque. Lancez la lecture de la video ci-dessous pour vous payer une franche tranche de rire. 

Des chèvres, langues de vipères au QI d’une mouche à bouse, toutes à la mode comme des moutons, à la démarche aérienne d’une vache et baveuses comme des boeufs, chaque femme est à elle seule un zoo. 

Et leurs gourous: des féministes détractrices du culte, Gauchistes, iconoclastes, sales, délurées, vulgaires et obscènes.

Elle est belle l’image des femmes sans la poésie de publicitaires érudits maîtres dans l’art de magnifier les entités en sublimant la fragile et subtile quintessence de leur charme intérieur. Eux qui à contre-courant du ravage féministe s’emploient dans une Publicité pour de la lingerie fine Aubade, avec leur chevaleresque galanterie, à exalter chez une femme ce qu’éventuellement il peut encore subsister de grâce. Souvent au prix de défis techniques, de travail, d’efforts de mise en forme et d’ingéniosités artistiques, pour maintenir l’espoir en chacune, provoquant l’illusion que les spécificités de quelques unes puissent paraître être celles de toutes.

Si les Publicitaires décrivaient les femmes telles qu’elles sont, naturelles, avec leurs si nombreuses laideurs physiques & morales, extérieures comme intérieures, il n’y aurait pas assez de mouchoirs pour éponger les larmes de la gent féminine, tant couleraient des déluges entiers de pleurs parmi elles. Les énergumènes qui s’en prennent à l’affiche des métros Toulousains, je les invite fortement à le méditer.

MEUFL’amusant dans l’affaire est que pendant qu’elles fustigent les Pubs et déchirent des affiches qui les mettent en valeur, elles s’affublent le corps de tatouages tribaux qu’elles payent pour se couvrir du plus laid et sordide apparat. Les Américaines et les Japonaises, qui ne sont pas nos crétines hexagonales, ont tout compris. Des confrères américains partant du principe que, tant qu’à se poser un tatouage, autant le faire éphémère, beau et lucratif, payent 30.000 $ / mois les personnes acceptant sous contrat de garder sur leur corps un mois durant le tatouage d’un logo publicitaire. Là-bas, ce ne sont pas les femmes débiles qui payent pour un tribal repoussant en bas du dos qu’elles exhiberont fièrement l’été à la plage s’imaginant être belles, ce sont des confrères qui payent 30.000 $ / mois les candidates au tatouage éphémère d’un logo publicitaire. Ce qui, conversion faîte pour les demeurées en temps de crise ne sachant pas compter, presque 23.000 €uros / mois pour le porter. C’est juste dire calmement en passant, sans y voir aucune passion, combien la Française moyenne peut être conne, pour elle, sa famille, ses voisins, ses collègues, la France et le monde entier. Au moins les amies nationalistes font dans le tatouage politique utile en tournant en dérision les Pro-Halal avec des dessins humoristiques destinés à repousser les hostiles au porc qui ignorent qu’ils mangent du porc chaque jour et sans le savoir.

Ils en mangent à longueur d’année. Cachons ces Saints que je ne saurais voir.

Ailleurs on ne voit pas une pratique discutable pour l’image féminine mais, au contraire pour elles, une manière intelligente de jouer avec elle. Bien entendu, à ce prix, le logo tatoué doit être vu dans un cercle plus élargi que le seul « cercle intime » (pour faire un jeu de mots spirituel). Et je le dis pour les fans des Femen passablement débiles, c’est mieux qu’il soit autre qu’anal, comme celui d’une journaliste américaine du New Times Broward Palm Beach qui copiant sa fille de 23 ans, s’est tatoué son anus lors de la 17ème édition du South Florida Tattoo Expo.

Deux choses que je voulais vous dire: une qui va de soi étant que tous les tatouages dont je parle, dans mon esprit s’entendent éphémères, bien évidement, jamais définitifs, qui eux sont le fait prouvé d’une stupidité suprêmement sidérante. Il n’est question ni de tatouer l’anus à l’instar de ce duo de loques mère-fille, ni de se graver de tatouages définitifs. La bonne option est celle du célèbre Tamarguo, dont je montre ci-après son bras, qui par ce biais a subvenu aux besoins de sa famille en lui faisant gagner grâce à ses logos tatoués 220.000 $.

Ainsi, pendant ce temps en France, elles font croisade à la Charia pour le Niqab mais tout en prônant point la femme nue mais la femme en string, comme se prévalant seules au monde du droit de dicter la manière modulaire de s’habiller pour une femme, le taux de censure dans l’aspect corporel, à moitié nu ou à moitié habillé (selon l’humeur de l’époque qui change 4 fois par époque et donc 20 fois dans la vie d’une femme). Comme se prévalant seules au monde du droit de légiférer le dosage de semi-nudité de leurs paires ou si vous préférez, de légiférer la zone qu’elles entendent cacher, comme si une zone pouvait être plus tabou qu’une toute autre dans un même corps. J’appelle cela de la stratégie totalitaire en géopolitique de la nudité. Leurs mères cachaient les seins, elles cachent le sexe, leurs filles les cacheront elles. 

Ce qui caractérise la Féministe, son signe particulier & distinctif, c’est que lorsque cette Don Quichote prête à tort, sans savoir, des intentions à un ennemi imaginé (un moulin à vent), qu ‘elle lui fait un procès d’intention, c’est en lui faisant directement le procès. Elle mord toujours, la chienne de garde, pour une gamelle qui ne lui appartient pas mais qui lui est offerte la main tendue et qu’elle imagine se faire voler. C’est bête, une féministe. La différence entre une Féministe (comme Simone Veil ou les Femen, ensemble défendant le mariage pour tous, les chiens, les chiennes, les porcs et les truies) et une femme normale, est que la femme normale passe pendant que la chienne aboie et qu’elle ne réclame pas une zone à cacher plutôt qu’une autre, au gré du temps et sans cohérence: elle possède un corps et le libère dans son entier, en même temps et sans hurler.

Les ennemis réels, trop gros pour leur vision étriquée de taupe, ils sont en face d’elles, ce sont les Rappeurs. Après ce qui vient d’être découvert sur le casier judiciaire de certaines Râpes à fromage à qui jeunes, femmes & journaleux déroulent le tapis rouge depuis des décades, plusieurs stars à la queue entre les jambes aussi pendue désormais qu’était leur langue fielleuse, vont pouvoir raser les murs, marcher à l’ombre et faire profil bas, très bas, même, aussi bas que leur niveau de vocabulaire qui frise le CM2.

Des membres d’un site que je ne nomme pas volontairement car je salue leur précieux travail, ont réussi à se faire passer pour des policiers et ont obtenu les informations relatives aux casiers judiciaires des Rappeurs Rohff, Booba, La Fouine, Morsay et Cortex. Que des prix Nobel de l’intelligence et « chances pour la France » issues de la diversité minorée et invisible.

Voila qui donne le change à ces prêcheurs dépravés du « Nique la Police, les Gaolis et la France ».

Au programme, on apprendra pour Rohf: recel d’objets volés, défaut de permis, vol avec violence sans arme, vol à l’arraché, rébellion, contrefaçon de monnaie en 2001 (donc faux et usage de faux aussi), violence volontaire avec arme à feu, atteinte volontaire à la vie d’autrui, outrage à agent de la force publique.

Mais le pire reste à venir, c’est pour son compère l’illustre Booba (« babouin » en Français): vol à l’étalage, trafic de stupéfiants, conduite en état d’ivresse, vol à main armée et … MEURTRE ! Oui, meurtre.

Dire que des filles se prostituent et des types se prosternent pour cette brochette de cafards ! C’est dire si depuis deux glauques générations la France a touché le fond. Heureusement pas toute la France, car tous les individus ne se valent pas: on n’est égaux en rien, et Dieu merci, encore moins devant le culte de la décadence, dans ce qu’elle a de plus vil, sale et obscur.

Je vous laisse prendre connaissance du cas du rappeur Médine qui à la fête de l’Humanité remplie de Communistes ethno-masochistes avinés, a craché au visage d’un public de Blancs sa haine viscérale pour notre pays la France nourricière et ses habitants que nous sommes. Cliquez sur ce lien pour connaître ce scandale du siècle. La réaction: le tolé et l’indignation sur les réseaux sociaux:

Commentaires.

En espérant ne pas vous avoir déstabilisés si jamais vous vouiez une vénération pour ces numéros de foire … laissez-moi avant de vous libérer, ajouter un supplément d’information. Je n’aime (et qui le pourrait) ni les féministes ni les Rapeurs, tous deux terroristes de la morale. Les uns par excès, les seconds par défaut. Eux en raison de leur intellect outrageusement déficient et leur geste guerrière & ordurière. Elles parce qu’elles ne supportent pas de croiser une affiche de fille aux seins nus, alors que c’est valoriser la femme, étant donné qu’une poitrine de femme est une des plus belles oeuvres de la Nature. Comme vous le voyez, ce ne sont pas, encore une fois, les hommes qui le disent, mais les femmes elles-mêmes.

Par conséquent je fais cette transition: en ce moment circule partout une photo qu’on a fait passer comme étant de Valérie Trierweiler. Elle est seins nus. C’est LA photo buzz du moment, les jeunes ne parlent que d’elle, elle s’échange sur tous les réseaux sociaux, elle fait le tour de Facebook & de Twitter. La voici:

Je vous fais une confidence. Ce n’est pas Valérie Trierwieler. Toujours depuis mon premier mot de mon premier article je vous dis la vérité, je vous prémunis contre les désinformations extérieures. Le prêt de ce corps à Valérie Trierwieler est un Hoax. C’est une mannequin Russe épouse d’un photographe agent de mode (Sasha Gusov). C’est lui qui a fait ce cliché. Il est extrait d’une série de plusieurs clichés de son amie en Afrique (Reportage de 2003). On vous a menti en vous persuadant que c’est Valérie Trierwieler, c’est un détournement, une information fausse qui circule indûment. La fille est une mannequin (Husova Gusov), dans la tribu Himba en Namibie.

Dans cette dernière je vous ai affiché son nom dans le coin inférieur droit de la photo. La prochaine fois vous m’écouterez. Je suis implacablement intransigeant sur la vérité. Mon site est un modèle de vérité pure. Jamais je ne vous mens et vous n’avez aucun matraquage publicitaire avec moi. Dans mes 5 sites sur la Toile, vous êtes en sécurité, je vous protège des mirages médiatiques. En revanche, comme Carla Bruni, la future femme (divorcée) de Fromage d’Hollande, Julie Gayet, a passé son temps nue dans ses films. Cliquer là. Tout le monde l’a partagée, selon la coutume Socialiste.

NB: Je ne sais pas ce que trouve Woody Allen à toutes les épouses socialistes des Présidents. Après Carla Bruni, il veut placer Valérie Trierwieler dans son prochain film aussi. Ce doivent être des lunettes d’ Optic2merde qu’il porte, pour tout mélanger. Madame Flamby qui a toujours été bête, na pas toujours été belle. Elle l’a eu été, mais seulement à ses 16 ans.

Quant aux Rappeurs, qui n’existent en infectant le monde de leur débauche obscurantiste et mortuaire, que parce qu’en face, leurs cibles leur permettent cela, ne doivent de polluer qu’à la nocivité toxique des Féministes qui sont au moins aussi crétines & vipérines que leurs homologues Rappeurs. Pour preuve, les gouines hystériques comme Caroline Guillemot dite Fourest et sa cohorte prétorienne de FEMEN satanico-lubriques mûres pour l’asile psychiatrique.

FEMEN

Les mêmes illégales FEMEN, ces cas cliniques qui défient la médecine, ces Hooligans d’extrême-gauche payées 1000 $ / mois (6 fois le Smic Ukrainien) par le milliardaire Soros pour détruire la France et qui trouvant « femme-objet » une mannequin en décolleté dans une publicité, vous profanent les seins ballants une église à grands hurlements.  C’est connu que les déchets de la Société ne s’attaquent jamais entre eux. C’est l’instinct de survie du groupe, un pacte interne dans la MAFIA entre ses familles. Dîtes-vous qu’en matière d’évolution tribale d’un socio-type ethnique, un axiome veut que quand une caste sévit à un bout de la Société, c’est souvent parce qu’à l’autre bout une autre aussi malfaisante sert d’exemple et d’appui. Les deux se confortent et se cautionnent en s’équilibrant autour d’un même centre de gravité, comme sur une balance, en l’occurrence la religion Catholique avec ses valeurs de respect et de famille. Des putes excentriques courant nues dans les rues comme des Amazones en transe, ne feraient pas un pli si un seul centième de leurs exactions, elles l’avaient dirigé contre des mosquées Islamistes comme s’en trouvent en plus grand nombre que de cathédrales, et qui prêchent la femme soumise en voile intégral.

Encore une fois, ce ne sont pas deux effusions satanistes qui peuvent s’annuler, au contraire, elles se renforcent. Une sous-culture immonde de Rappeurs dégénérés, incultes et vaniteux, ne peut trouver son obstacle que dans son altérité, dans son inverse, la pureté et l’innocence du Bien. En effet, ironiquement, la sphère putréfacte et poubellière des Rappeurs n’a pas trouvé son entrave dans la secte abjecte des décérébrées féministes, elle l’a trouvée avec les enfants et les étudiants. De quoi encore plus couvrir de honte la verrue cancéreuse qu’est le Rap.

Complément d’infos concernant les FEMEN: Pour devenir une militante de FEMEN, il suffit de se faire prendre en photo seins nus sur le téléphone mobile de l’une des activistes. Chacune est payée par mois pour ses vomitifs happenings environ 1000 $ / mois. Pour chacune de leurs ténébreuses actions scatolo-païennes elles coûtent chacune en frais de voyage avec billets, hôtel, taxi + la nourriture = environ 1000 € pour chaque activiste par opération d’outrage majeur ou d’apparition médiatique puisque l’un & l’autre coïncident. Soit 1000 € / jour chacune par journée d’ignominie publique, d’atteinte à la foi, d’atteinte à la pudeur, d’agressions aux passants, de blasphèmes, de molestations, d’insultes, de destructions de biens urbains, d’entraves à la libre circulation, d’incitation à la haine, de mise en danger de la vie d’autrui et d’infâmies, le tout de manière préméditée, en association de malfaiteurs et en bande organisée.

Réfléchissez-y une seconde à ce que je viens de vous dire. Pesez sereinement mes propos et méditez-les. Vos bras ne peuvent que vous en tomber.

En plus du Juif milliardaire Soros, seraient aussi co-financiers de leurs performances le milliardaire allemand Helmut Geier, la femme d’affaires allemande Beat Schober, et l’homme d’affaires américain Jed Sunden. Wikipédia soutient également la version selon laquelle ce dernier co-financerait les actions de FEMEN.

Au sujet de la campagne du CCIF (Collectif contre l’Islamophobie en France),  elle est financée par le même Soros partie prenante dans le financement des voies de faits de la meute de loques FEMEN.

Précisons que: si les FEMEN se battaient pour l’égalité des sexes et la démocratie on le saurait: leurs actions ne seraient pas basées sur l’injure, la haine de la foi Chrétienne et la provocation … des faits condamnables en République Française, à condition qu’elle ne soit pas présidée par un Socialiste …

A la veille du festival de l’art néerlandais GOGBOT à Enschede, les putes à chiens pouilleux de Punks du mouvement FEMEN ont scié 3 croix spécialement installées pour cet évènement.

Le ministère de la Justice d’Ukraine les considère comme des extrémistes et a refusé à deux reprises au mouvement de l’enregistrer. Elles ont été officiellement enregistrées en France au pays des Droits de la Femme et dans la continuité, des Droits non pas d’expression mais d’agression gratuite. J’ajoute qu’avec un pitoyable et pathétique Socialiste au pouvoir et venant de la part du fumiste Gauchiste Delanoé il n’y a pas à s’en étonner, tout comme le fait qu’en Hollandie on catalogue d’extrémistes militants, partisans et sympathisants patriotes du Front National; mais on sort le champagne, les courbettes et le tapis rouge aux  plus furieuses pouffiasses lobotomisées que la France ait portées après les Racailles des cités qui ruinent et saccagent la France à longueur de temps. C’est confondant de surréalisme le plus Kafkaïen.

Pour le reste, j’en viens à regretter que la Franc-Maçonne Révolution Française ait aboli la Monarchie pour y placer plus tard la République et à l’avenant cette si malsaine laïcité de tous les malheurs, les hontes et les scandales qui en guise de cohésion des croyances, son masque tombé, profane sans vergogne ma religion, la traîne dans la boue, l’offense et la persécute de tous les chiens de l’enfer avec la caution du plus minable des Présidents (après l’autre Socialiste Mitterrand) de France, le si méprisable et pitoyable boulet Socialiste François Hollande.

Il est vital en 2017 d’envoyer notre plus grand coup dans les urnes à toute cette pestilentielle vermine Gauchiste indigne, en soutenant indéfectiblement Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen et Marion Maréchal Le Pen de toutes nos contributions et de tout notre être.

Contre une époque qui s’assombrit, la flamme. Elle est tout, elle est notre lumière, notre guide et notre espoir. Elle est la vie.

Eryc.