Peut-être un fond musical d’ambiance pour accompagner votre lecture, c’est offert par moi. Cadeau.

SDF: Sans Difficultés Financières. Pauvres banquiers, il paraît que les banques ont des difficultés financières. Je les comprends, elles doivent payer leurs cadres. Depuis cet été 2012, pour être encore plus agréables aux clients, ils ont créé une loi vous empêchant des retraits à vue d’un montant à géométrie variable dont ils ont abaissé arbitrairement le plafond. Dans plusieurs d’entre elles on vous y interdit de retirer tantôt plus de 300 € / retrait, tantôt plus de 150 € / retrait, et ceci avec obligation d’observer un délai de 8 jours ouvrables (donc 10) entre deux retraits. Pour couronner de muflerie le tout, les banquiers vous questionnent pire que dans un interrogatoire d’abrutis de flics pour vous faire avouer sa source quand vous déposez de l’argent.

C’est juste la violation directe, décomplexée, pure & simple et en toute impunité de l’article 9 du Code Civil relatif à la vie privée.

Créé par Loi 1803-03-08 promulguée le 18 mars 1803

Modifié par Loi 1927-08-10 art. 13

Modifié par Loi n°70-643 du 17 juillet 1970 – art. 22 JORF 19 juillet 1970

Modifié par Loi n°94-653 du 29 juillet 1994 – art. 1 JORF 30 juillet 1994

Chacun a droit au respect de sa vie privée. Les juges peuvent, sans préjudice de la réparation du dommage subi, prescrire toutes mesures, telles que séquestre, saisie et autres, propres à empêcher ou faire cesser une atteinte à l’intimité de la vie privée : ces mesures peuvent, s’il y a urgence, être ordonnées en référé.

Dans une on m’a exigé mon numéro de téléphone lorsque j’ai viré un peu moins d’une centaine d’€uros à ma propre fille. Je nomme textuellement noir sur blanc ces fumistes de fond de zone, il s’agit de la Caisse d’Epargne afin de leur faire de l’anti-publicité.

Au sommaire, quelques photos qui valent plus qu’un long discours, suivies de 2 entretiens avec Jovanonic.

1110 2210 3310 4410 5510

Bien des putes, ces banquiers, mais comme on ne dit pas « putes » nous dirons des prostituées, et encore le terme est impropre car une fille de joie, comme son nom l’indique, vous en donne, ce qui est l’exact contraire des banquiers qui ne vous en donnent pas en plus de vous la prendre, votre joie. Et avec elle, votre argent et surtout les taxes qui vont avec. Je pense notamment, au hasard, à la pléthore de frais frauduleux & annexes à la gestion de votre compte. J’ai connu dans mon adolescence l’époque où on n’était pas tenu d’être payé de nos patrons par les moyens qu’ont imposés les Banques et qui sont le chèque & le virement. Du jour au lendemain, pour entraver les règlements en espèces (traduire: pour contrôler vos liquidités) ils ont imposé de force cette loi au mépris de votre liberté individuelle, au pays des Droits de l’Homme.

Avant on était payé de la main à la main sous enveloppe accompagnée d’un Bon de Solde de tout Compte, sorte de récépissé de décharge signé conjointement par vous & votre employeur. Que la vie était plus belle ! Une vie jamais assez pourrie, pour les banquiers qui ont jugé indispensable de vous l’assombrir de leur noir Stalinisme. Voici, j’ajoute mon huile sur le feu avec l’ami national Jovanovic. Deuxième couche.

Jamais deux sans trois, alors pour une fois que c’est gratuit, je lâche aussi cette info. Parce que contrairement aux banquiers, moi, quand j’aime je ne compte pas.

Wall Street à occuper et les banquiers au pilori. A chaque fois ce sont les plus nantis qui non contents d’asservir les modestes et d’avilir la démocratie, se permettent dans leur grande psychomanie de jouer les feux aux poudres parmi les groupes d’une société déjà au bord d’une guerre civile. Les premières têtes à tomber, s’il devait en avoir, ce sont les banquiers qui saignent nos conditions de vie et amenuisent notre patience avec leur mauvaise foi éhontée et leur déluge permanent de provocations toutes plus insupportables les unes que les autres.

Toujours très regardants envers le commun des mortels mais curieusement si muets sur les flux tout bonnement princiers des puissants de ce monde, tel au hasard, le juif Hongrois Nicolas Sarkozy (comme j’aurais dit le Juif Hollande) Jugez plutôt.

6610

J’appelle à la barre l’accusé qui s’empiffre comme un porc Nicolas Sarkozy.

Ses revenus se décomposent ainsi :

INDEMNITE DE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE: 24 874,55 €
Retraite de député (1) : 9.298,21 €
Retraite de ministre (2): 8.776, 34 €
Retraite de maire de Neuilly (1): 6.241, 92 €
Soit un total mensuel de : 49.191,02 € !!! (1) à vie.

(2) A VIE et CONVERTIBLE APRES SON DECES, EN RENTE VIAGERE POUR SES HERITIERS ! Même si légalement, 30 % des revenus ne sont pas imposables, reste tout de même au Crifard caniche de Prasquier un revenu imposable mensuel de: 34.435,71 € !

Mais sur ces petites rentes, Sarkozy ne paye plus aucun impôt,
malgré les réclamations qui lui sont faites depuis 1995 ! Et ce n’est pas tout !

Pour l’I.S.F., le Sctroumpf de jardin a déclaré un patrimoine de: 1.576.394 €

juste avant l’élection présidentielle, il est propriétaire de:

1 appartement de 340 m² à Neuilly
3 studios de rapport dans le 6ème arrondissement
1 résidence d’été de 11 pièces
13.000 m² de terrain à côté d’Ajaccio
1 appartement de 120 m² au dessus de Chamonix
Quelques collections de tableaux non assujetties à l’I.S.F.
Et je passe sur tous ses avantages luxueux en nature et autres services dûs à son rang (nuit de 37.000 € au Majestic de Cannes pour le G20) auxquels il peut ne pas être trop inutile d’ajouter une moyenne de 250.000 € par conférence tenue, chacune d’une moyenne de 45 minutes dont seulement 20 de parlées, le reste n’étant que vides, conjectures, blagues de Toto et politesses mondaines.

+ 3 ASSURANCES-VIE DE 897.654 €. Le tout dépasse de loin les 1.576.394 € …

L’autre problème posé, très épineux celui-là, est celui moins des Crésus que davantage des banques elles-mêmes (car c’est le sujet de mon article) dont il a été clairement prouvé la criminalité caractérisée avec le scandale de leurs astronomiques évasions fiscales pour ne pas dire de détournements de fonds.

Paradis des banques

Le secteur financier se révèle être le plus engagé dans les paradis fiscaux. BNP Paribas, le Crédit agricole et la Société Générale disposent de 361 entités offshore. Si l’on y ajoute les Banques Populaires, Dexia et la Banque Postale (présente au Luxembourg), on atteint un total de 467 entreprises. Ce qui représente, en moyenne, 16 % des entreprises de ces six groupes. Les banques françaises s’installent dans les centres financiers offshore pour faire fructifier discrètement et au moindre coût fiscal le patrimoine des personnes aisées, gérer les salaires des cadres à haut revenu en dehors du regard du fisc, accompagner les stratégies internationales des multinationales qui pratiquent « l’optimisation fiscale ». Des banques du secteur mutualiste comme les Banques Populaires ne se distinguent pas des autres: elle est même présente dans les îles Caïmans, à Malte et à Panama, dont la réputation est plus que sulfureuse.

532milliards-paradis-fiscaux

Je vous laisse à présent apprécier ce tableau des entreprises Françaises dans les paradis fiscaux aux pays des Bisounours pendant qu’en France elles vous lapident comme du bétail.

Nombre de filiales dans ces paradis            % du total de sociétés dans le groupe.

BNP Paribas 189 23
LVMH 140 24
Schneider 131 22
Crédit agricole 115 19
PPR 97 17
Banque populaire 90 9
France Télécom 63 24
Société générale 57 17
Lagardère 55 11
Danone 47 23
EADS 46 19
Peugeot 39 11
Carrefour 32 6
Pernod 32 24
Capgemini 31 24
Unibail 31 20
Axa 28 22
Michelin 27 18
Air liquide 22 8
Essilor 22 10
L’Oréal 22 9
Bouygues 18 18
Sanofi Aventis 18 14
Renault 16 11
Dexia 15 33
Accor 11 11
Lafarge 11 12
Saint-Gobain 11 14
GDF Suez 9 13
EDF 8 12
Veolia 8 7
Alstom 6 15
Alcaltel Lucent 5 14
Vallourec 5 8
Suez environnement 4 10
Vivendi 4 11
Auchan 3 5
Arcelor Mittal 1 13
Banque postale 1 6
Total 1 470 16

Ainsi, si La Banque Postale est à peu près la moins condamnable, vous voyez à l’évidence qu’on est loin de pouvoir en dire autant de plusieurs autres qui en France à leurs guichets adoptent le verbe haut avec leurs clients que vous êtes quand ils ne vous traînent pas dans la boue jusqu’à l’indigence avec leurs politiques exécrablement fourbes et liberticides. C’est le cas des très répréhensibles BNP Paribas, Crédit Agricole, Banque Populaire, Société Générale et Dexia.

C’est, sachez-le, quelques 370 milliards d’€uros de « planqués » par les banques Françaises dans des paradis fiscaux, somme évaluée au 30 juin 2008 et bien supérieure en cette nouvelle année 2013 car explosée de 308 % en 5 ans. Ces 370 milliards génèreraient un manque à gagner pour le Trésor de 20 milliards d’€uros chaque année. Pour complément d’info, les destinations favorites de vos banques Françaises seraient le Luxembourg, les îles Caimans, Singapour et Hong Kong.

Plus exhaustivement, toutes les entreprises françaises du CAC 40 dont vos banques que j’ai citées sont présentes dans les paradis fiscaux avec pratiquement 1.500 filiales sur près d’une trentaine de territoires. C’est un véritable trou noir de l’économie mondiale, creusé majoritairement par les banques Françaises, toutes viciées, qui sont des usines à blanchir et planquer. Le tout, tenez-le vous pour dit, avec la bénédiction de votre collabo Hollande qui en bon héraut du funeste Socialisme libéral qu’il est en vérité, presse le peuple en taxant comme un Racketteur l’argent du productif et des entreprises pour toujours plus en donner à l’étranger, se faisant complice et même instigateur de votre austérité.

tapis-rouge_0

Oui, nous parlons bien de cette même risée du monde et honte de la France qui ruine les ménages et n’est pas même assez honorable pour commencer à payer son dû à son propre chauffeur (car j’ai fait mes recherches).

26203_378523849518_510599518_3523266_2923198_n

N’oublions pas une UMP franchement camarade du PS (ce qui lui vaut des Marinistes le sobriquet d’UMPS) par delà la déraison et en dépit des illusions toujours à l’oeuvre pour y aller copieusement, elle aussi,  dans le pillage des pauvres pour enrichir les banques.

banquiers voleurs oligo

Les banques n’agissent pas seules. Et plus que des oligarques, le couple de récents Présidents en est un, à vrai dire, de Synarques qui dans leur collusoire triangulaire avec les subversifs lobbies Judéo-Sionistes de la Banque vous prennent en otages en vous portant caution, vous, par vos impôts qu’ils vous exigent, caution de toutes leurs fastes dépenses publiques et de tous leurs emprunts d’Etat de nature à décorer un peu plus chaque jour la France telle un sapin de Noël dont vous pourrez espérer pour seul cadeau, celui de vous mettre à poil pour donner vos habits aux banques. Juste pour complément, chaque nouveau bébé, vient au monde avec une pré-dette de 100.000 € à sa naissance, qu’il doit aux banques.

J’ignore comment vous, désormais, verrez les perfides banques de France qui quotidiennement vous assaillent tout en coulant la France grâce aux paradis fiscaux, mais j’inclinerais à nuancer Jovanevic stipulant l’assertion que les banquiers sont des « putes », en proposant pour ma part que ce titre de « putes » a l’antériorité d’être déjà décerné au couple Sarkozy-Hollande. En foi de quoi aux banquiers sied mieux celui de pornographes proxénètes. Eryc Vernet.

PS: Attendez avant de partir, prenez ce tract que je vous tends, merci. Cliquez sur l’image ci-dessous, c’est le site de Bruno Boulefkhad où vous aurez connaissance de son cas et le lien d’accès à Pierre Jovanovic.

devant-la-banque-photos-nov