Le fabricant Finlandais Nokia veut faire breveter une technologie inédite: un tatouage qui apparaît sur la peau de celui qui reçoit un appel téléphonique ou un Sms sur son téléphone portable. Le groupe Nokia mise sur une encre magnétique stimulée par les signaux émis par le mobile. Ce système permet de faire apparaître dès l’appel ou le Sms une image sur sa peau. C’est là où le terme de téléphone cellulaire prend tout son sens. C’est aussi moins discret que le très glamour modèle « S-toy ».

Le S-toy, son tout dernier né, et comme son nom le suggère subtilement, c’est le caprice ultime de ces dames dans leurs moments intimes. Il est doté d’un autre avertisseur d’arrivée de Sms et même de Mms mais pas encore de M&m’s.

Le S-toy de Nokia est le premier téléphone cellulaire doté de cette fonction High Tech pour ne pas dire très Geek, de vous connecter, si vous êtes une fille, avec … vous-même. La fréquence par vibration du rappel de l’arrivée du message, ainsi que son intensité, sont paramétrables pour un orgasme allant de normal à super intense.

Petit plus, et contenu de ses conditions d’utilisation, il est bien sûr entièrement waterproof pour celles que la Nature a faîtes filles-fontaine. De même, il se lave en machine, mais attention à la température: pas plus de 90°. Ce serait dommage qu’il rétrécisse au lavage. Enfin, touche finale, pour les longues nuits froides Finlandaises, Nokia planche sur un futur modèle plus slim et à bords plus arrondis, limite ovoïde, à la fois vibrant et … chauffant.

Je ne vous ai pas dit sa dernière Appli qui le rend si en vogue au Japon et dans les soirées Hipe de la Jet Set, c’est « le Buzz » actuel qui écrase à plates coutures tout le reste: la coloscopie en visiophonie à plusieurs, grâce à sa webcam intégrée.

Voilà, il ne nous reste plus après ces grandes révélations scoopesques qu’à nous quitter en musique. Bonne soirée à tous et à une prochaine.


Cet article est mon Poisson d’Avril pour la journée d’après-demain. Sa date de création, si vous l’observez bien, devait vous mettre la puce à l’oreille. 😉