Les nutritionnistes sérieux l’affirment: contrairement à ce qu’on a trop longtemps laissé entendre, la pizza est un aliment complet. De grands nutritionnistes la recommandent notamment pour les sportifs d’endurance. Anchois, tomates, fromages, olives, huile, farine de blé, on a un régime parfait. On ne devient jamais obèse en mangeant des pizzas, sauf devant une télé vautré sur un canapé à siroter des bières en regardant des sportifs transpirer à sa place. [Alternatives Economiques Janvier 2012]

Tout le nécessaire y est: protides, glucides, fibres et graisses. En alimentation, un dicton dit que ce qui est bon pour les tonus intellectuel & sexuel est forcément bon pour le sport. Compréhensible, sachant que le sport est un dérivatif sexuel qui transforme la même énergie interne que nous rend disponible un repas protéiné et vitaminé. Ce qui est bon pour l’un l’est pour l’autre, et le meilleur exemple est la banane: à la fois aphrodisiaque et carburant pour la dépense sportive.

En extrapolant, aussi en toute logique, ce qui est source de stimulation pour l’organisme, comme la caféine & le sucre, de fait améliore nos capacités cérébrales, et partant, notre intelligence. Jamais nous n’avons été plus performants aux tests de réflexion, de mémorisation, de déduction, de raisonnement, d’abstraction, de synthèse et de calcul que lorsque nous avons le plein de tous les composants énergétiques, seuls à même de fluidifier la vitalité de nos connexions tant musculaires que neuronales et endocriniennes. Raison pour laquelle aussi, consécutivement, par la consommation d’une pizza, plat complet, c’est 18% de quotient intellectuel en plus, et 33% de vitalité sexuelle qui séparent les consommateurs de pizzas des autres. Ecart encore accru avec les pâtes cuites au feu de bois, dites traditionnelles par opposition aux industrielles => (+24% de QI & +55% de  Quotient sexuel).

Pour la pratique du sport, il faut une bonne santé. C’est une récursivité circulaire: Bonne santé pour faire du sport qui induit un bénéfice de notre santé et ainsi de suite. Or, sachant la richesse des tomates en lycopène qui comme l’huile d’olive est un très bon anti-oxydant, une pizza par jour réduit de 30% les risques de maladies cardio-vasculaires. Le coeur ne s’en porte que mieux, lui qui est indispensable au sport. Un coeur protégé est élastique et musclé, ce qui lui confère des aptitudes doubles: aux efforts spontanés (de pointe) telles que le 110 mètres-haie, les sauts en longueur et en hauteur, les lancers de javelots ET les efforts d’endurance sur le long terme comme le Marathon.

Enfin, je vous partage un secret qui vient appuyer ma thèse: les diédéticiens des footballeurs du Real Madrid préconisent à leurs joueurs de manger absolument des pizzas après leurs matchs pour récupérer les forces utilisées. C’est la preuve finale par A + B.

real-madrid-fc-barcelone-pizzas

A bientôt. Eryc

En bonus, le nouveau système de livraison de pizzas chez Domino's Pizzas: