Le vrai Jade est froid au toucher et jamais transparent. Sa surface semblable à de la cire lui donne des reflets mats et changeants. Il peut être poli jusqu’à ce que sa surface soit comme un miroir mais il conservera toujours son aspect profond et doux, qualifié de graisseux. Le terme Jade provient de l’espagnol,  » piedra de ijado  » =  » pierre des reins « , car il était censé, une fois réduit en poudre, pouvoir guérir les coliques néphrétiques. Etrangement, cette particularité supposée, maintes fois relatée par la médecine chinoise traditionnelle, a laissé au Jade son nom scientifique de néphrite.