Dans la série des faits insolites de par le monde, j’ai noté celui-ci: Le journal britannique The Guardian a révélé que la compagnie low cost irlandaise avait récupéré par décision de justice le site web I Hate Ryanair ( je déteste Ryanair ).

Taylor, un habitant de Londres qui se décrit comme une victime de la célèbre compagnie low cost, avait créé en 2007 un site web baptisé  » I Hate Ryanair «  pour dénoncer les pratiques de ce cette dernière.

Taylor, comme de nombreux voyageurs, ne supportait plus les propositions Ryanair de vouloir transporter les passagers debout, leur faire payer les toilettes ou l’arrestation d’un voyageur qui n’avait pas voulu payer son sandwich.

Ce britannique n’a donc pas hésité à qualifier la compagnie aérienne comme étant la plus odieuse du monde et à utiliser des mots durs pour qualifier ses dirigeants, les traitant de voleurs et de bâtards.

Après quelques avertissements juridiques de la part de la compagnie low cost, Taylor modifia quelques unes de ses dénonciations sur la sécurité et la maintenance mais son site restait en ligne. Ryanair décida donc de lui faire un procès pour diffamation.

Mais la sentence longue de 22 pages a de quoi faire sourire, puisque le juge ordonne à Taylor de livrer le nom de domaine ihateryanair.co.uk à Ryanair, non pas en raison des critiques que l’on pouvait trouver sur ce site, mais à cause des 368 € de bénéfices que son auteur aurait perçu grâce à la publicité. Selon le jugement, le site web n’aurait pas du avoir d’intérêts commerciaux.

Mais Taylor n’en est pas resté là puisqu’il a créé un autre site web similaire, que les visiteurs pourront découvrir à l’adresse www.ihaterryanair.org